FullSizeRender (34)24232722_10155090378536680_423298756227708153_n

                                             CIMG4421

Il y a des aventures qui nous bouleversent. On a beau les imaginer, les deviner, quand on les vit c'est toutes nos certitudes qui soudainement s'envolent comme si rien d'autre avant n'avait existé, n'avait compté. A la place, surprise, beauté, émerveillement et tout ce qui n'a pas assez de mots pour être nommé. La rencontre, ce moment si fugace et pourtant si intense, cet instant qui rend tout le reste moins important, moins beau. Chaque rencontre est unique, que se soit la première, la deuxième ou la troisième on ne se lasse pas de découvrir ce que nous avons tant aimé et porté neuf mois durant.

De chaque naissance je garde un souvenir bien précis, une sensation, une image, une impression. Pour Titouan une rencontre un peu gâchée par un accouchement compliqué, très médicalisé et un bébé en souffrance à sa naissance. Il n'est pas resté avec moi il avait besoin de soins et quand on me l'a rendu il était déjà tout habillé. La rencontre a pris plus de temps que prévu, lui et moi il fallait que l'on se redécouvre après cette naissance mouvementée. Marqués par cette expérience nous avons voulu tout l'inverse pour Margaux et nous l'avons eu, personne d'autre que nous ne l'a touchée et c'est son père lui même qui l'a mise au monde. Je l'ai longtemps gardé contre moi et on a passé du temps à observer ce bébé qui ne pleurait pas, cette petite fille si calme et apaisée, nous l'avons nous même habillé, nous ne l'avons pas laissé au personnel malgré les nombreuses sollicitations. Ma dernière rencontre avait elle aussi ce même goût d'exclusivité avec ce petit garçon que j'avais hâte de connaître, ressemblerait il à son frère ? Lui aussi je l'ai longtemps gardé contre moi, sa tête posée sur mon coeur, je l'ai allaité quelques minutes après sa naissance. Mon troisième enfant, mon premier allaitement. Moment puissant gardé précieusement.

Rencontrer son enfant pour la première fois, voilà ce qui pourrait bien me manquer dans la maternité. Ce moment si intense, si indescriptible et tellement puissant. Ce moment où un peu perdu après cette vie inconnue, cet enfant que l'on aime déjà tant, repose sur notre corps devenu étrangement vide. Où le coeur se gonfle d'amour un peu plus à chaque fois de découvrir cet enfant que l'on a tant attendu.  Une aventure où rien n'est défini et tout commence.