FullSizeRender(3)

Bon allez je te la fais courte et je vais droit au but (expression de circonstances dira-t-on), cette année c'etait chaud, surtout le milieu et la fin. On ne gardera certes que le meilleur, le verre à moitié plein, et on rigolera bientôt du verre à moitié vide, celui qu'il a fallu digérer pendant plusieurs mois. Et bien que nos aventures ne soient pas tout à fait terminées, il est l'heure de dresser un constat des petits évènements marquants de l'année.

L'autonomie

J'ai découvert le graal que l'on appelle plus communément "autonomie" et ça m'a sauvé la vie. Cette année j'ai pris sur moi et mis au placard quelques angoisses en autorisant mon grand à rentrer seul de l'école et ça a fait du bien à tout le monde crois moi. Au môme qui rentre fièrement tout seul, aux autres mômes qui sont moins pressés par leur mère et à cette dernière qui peut commencer à anticiper les corvées du BDC (Bain-Dîner-Coucher). Bref tout le monde y a trouvé son compte et c'est probablement l'une des meilleures décisions de l'année ! Laisser les deux grands à la maison devant leur série préférée pour aller faire les courses c'est pas mal aussi. Je te raconte pas la sensation que j'ai ressentie quand j'ai franchi pour la première fois la porte du supermarché seule (oui contentement très modeste je te l'accorde). La prochaine étape sera de les envoyer eux-mêmes chercher le pot de sauce tomates qui manque pour les pâtes bolo, ou la baguette de pain. Cette prise d'autonomie progressive est une véritable réussite très appréciée de tous et on compte bien continuer sur cette lancée l'an prochain.

Les activités extra scolaire

Côté activités extra scolaire on s'est clairement laissé dépasser cette année et nos week-ends en ont souffert, il faut dire qu'on a vraiment eu des créneaux absolument nuls. J'ai donc oeuvré pour que l'année prochaine ne soit pas une succession de week-ends où l'on attend chacun sur un banc que l'enfant prodige rapporte une médaille. J'ai choisi avec eux des activités compatibles avec notre emploi du temps et on a clairement renoncé à faire quelque chose pour le dernier, il rentre à l'école en septembre et rien que ça c'est déjà toute une activité.

La décision

J'ai pris LA décision et j'ai demandé de l'aide (comme quoi tout arrive). J'ai bien failli me noyer à la fin de l'année n'arrivant pas à faire les choses correctement et calmement ni côté boulot, ni côté perso. Notre fonctionnement solo (lui le matin et moi le soir) a probablement atteint ses limites. J'ai donc décidé de prendre quelqu'un deux soirs par semaine à la rentrée pour les sorties d'école. Oh Yeah !

L'amitié

Cette année j'ai fait de belles rencontres et j'ai cultivé de nouvelles amitiés, les amitiés d’adultes, celles qui se nouent au fil des rencontres, qui doivent se raconter pour se découvrir, égrainer les années pour s’apprendre. J'ai découvert qu'il était possible de créer de beaux liens à tout âge, et qu'en amitié aussi la valeur n'attend pas le nombre d'années. Ces amitiés d'adultes sont très précieuses c'est un peu comme un bonus dans une vie.

L'éducation approximative

Heureusement elle existe et il semblerait même qu'elle soit de plus en plus reconnue et répandue (mon petit doigt me dit que je ne suis pas la seule à m'être noyée dans le quotidien). Cette année j'ai donc appris à faire le grand écart. Le grand écart entre mes principes et la vraie vie, entre ce que je m’étais promis de faire, et ce que finalement j'ai laissé faire. J'ai beaucoup pratiqué l'éducation approximative et ça sur plusieurs plans, avec de gros lâchers prises sur nos exigences éducatives, le tout subtilement saupoudré de quelques heures d'écrans (que j'assume) .

Le don d'ovocytes

J'ai enfin réalisé ce projet qui me trottait dans la tête depuis quelques années et grâce à lui je pense avoir complètement refermé le chapitre de la maternité. Au moment du don j'ai eu ce sentiment rare de complétude, comme une impression d'être allé au bout, et certains jours je pense à ces petits ventres qui s'arrondissent enfin, un sourire niais aux lèvres.

 Et voilà pour faire court le résumé de cette année, elle était riche, elle était belle, surprenante, heureuse et parfois triste. Elle nous a demandé pas mal de remises en question et d'énergie pour aller chercher au fond de nous les ressources nécessaires pour finir sans trop de casse. Heureusement lui et moi on s'entend comme deux courgettes de potager et il faut bien avouer que l'amour et plus encore l'humour triomphent de tout. On peut dire que cette année on s'est quand même bien marré hein chéri?! Dans une semaine la parenthèse d'été pourra enfin commencer. #next