photo(9)

Un peu plus de 6 mois, une moitié d'année, une éternité parfois mais si peu dans toute une vie. Tous ce temps passé avec toi. Au début rien qu'à moi pour quelques heures, puis rien qu'à nous deux, notre petit secret, notre petite noisette bien accrochée sous mon nombril. Et puis pouf! le secret dévoilé, le ventre qui s'arrondit, ton frère et ta sœur autour de moi à te regarder prendre un peu plus de place chaque semaine. Les mains de l'homme qui te cherchent et sa bouche qui t'embrasse. La poitrine qui se bombe, la peau qui se tend, le corps qui se transforme une troisième fois. Le souffle court que je partage avec toi, ta sœur qui te pousse quand je la porte sur ma hanche, ses petits doigts qui te cherchent sous la peau. Tes mouvements plus forts, si forts mon enfant, tu seras un costaud j'en suis sûre. Je commence à t'imaginer, à rêvasser à ce bébé que je tiendrai bientôt dans mes bras. Il me reste tant de choses à faire avant de te découvrir. Ta venue est l’occasion de bien des discussions "le bébé sort par où?" " et s'il sort pas faudra replanter une graine?" "Et c'est quand qu'il va sortir?" C'est parfois dur d'expliquer l'attente alors on t'imagine tous ensemble chacun à notre manière. On se prépare à cette grande aventure, celle de ta venue au monde.

Merci pour vos commentaires sur le post d'hier, je pense qu'effectivement notre propre place dans notre fratrie influence celle que nous laissons à nos enfants...