photo(7)

C'ette question délicate n'a pas de réponse parfaite, il y a plusieurs méthodes et de nombreuses règles sur le sujet. Ce que je peux te proposer Marie c'est une de ces réponses: la mienne et une technique: la mienne aussi. Elle a très bien fonctionnée sur Titouan, donc sur un seul enfant, je n'ai pas la prétention d’avoir LA recette magique mais en tout cas en voici une !

Quand se lancer?
Au niveau de l'âge on cite généralement la période des 2 ans mais la première des règles c'est qu'il n'y a pas de règles, on a vu des enfants de 18 mois être complètement propres alors que d'autres à 3 ans ne le sont pas encore. On va dire que 3 ans doit néammoins être votre limite, à cet âge votre enfant est largement prêt. Quoi qu'il arrive ne culpabilisez pas et ne faites pas de cet apprentissage un enjeu ça donnerait à votre enfant un moyen de pression sur vous et un blocage chez lui. Choisissez plutôt le bon moment. Le bon moment psychique: il est en vacances avec vous, vous êtes tranquilles, il n'y a pas d’événements à venir... Et le bon moment physique, les professionnels donnent comme indication leur capacité à monter et descendre un escalier tout seul sans aide, selon eux si votre enfant en est capable, il a les capacités physiques d’être propre. Un autre indicateur est la couche, si vous changez beaucoup moins votre enfant ou si la couche est régulièrement sèche c'est signe que votre enfant se contrôle plus et donc qu'il peut se retenir. Au niveau des saisons on parle beaucoup de l'été puisque les enfants sont moins couverts mais vous pouvez tout à fait vous lancer en plein hiver.
Comment faire?
  • 1ère étape: repérer les signes que vous fait votre enfant. Il vous dit quand il a fait, ça le gêne, il veut être changé OU il est curieux et s'intéresse à ce qui se passe dans les toilettes. Autant de signes auxquels vous pouvez répondre
  • 2ème étape: expliquez la propreté, achetez un petit livre sur le sujet, montrez le pot, les toilettes, la chasse d'eau, le PQ.. expliquez lui en quoi ça consiste.
  • 3ème étape: le retrait des couches à la maison. Vous pouvez commencer en retirant les couches dès le réveil ou dès que vous rentrez de promenade. Laissez votre enfant les fesses à l'air ou en culotte se balader chez lui. Demandez lui régulièrement s'il ne veut pas aller aux toilettes. Laissez cet espace accessible, (le pot mis en évidence, la porte des toilettes ouverte) S'il fait par terre ce n'est pas grave, s'il fait devant vous, mettez le vite sur le pot/les toilettes pour qu'il termine. Il sera alors fier d'avoir réussi à "y laisser quelque chose".
  • 4ème étape: le retrait total des couches à la maison. Dès le réveil, retirez la couche, habillez normalement votre enfant (c'est la différence avec l'étape précédente). S'il se fait dessus ça va un peu plus le gêner puisqu'il est habillé, il intègre alors que le plus agréable est encore de faire sur le pot/les toilettes. Vous pouvez aussi tenter des petites sorties à coté de la maison (acheter le pain, faire une course..) et en rentrant vous félicitez l'enfant.
  • 5ème étape: le retrait total des couches à la maison et à l'extérieur. Si vous franchissez cette étape vous ne pourrez plus revenir en arrière. Si vous décidez de retirer complétement les couches il ne faut pas les remettre, vous risqueriez d'envoyer un mauvais message à votre enfant. Prévoyez toujours un voir deux changes les premiers temps. Si votre enfant est prêt il n'y aura que des accidents d'oubli, pris dans le jeu ou l'excitation votre enfant a oublié qu'il avait envie, prévoyez donc de lui demander régulièrement s'il ne veut pas aller aux toilettes. Quand vous arrivez quelque part repérer le lieu et conduisez le dès les premiers signes (main sur l'entrejambe, jambes croisées ou qui se frottent..)
Mes petites règles:
  • Si tu retires la couche un jour c'est pour toujours
  • Si tu commences trop tôt ça durera longtemps
  • Ne force pas au pot certains enfants préfèrent aller directement sur les toilettes (et c'est tant mieux pour toi..)
  • On ne gronde pas un enfant qui apprend la propreté s'il se fait dessus
  • On achète de la lessive (beaucoup de lessive) et une serpillère
  • On ne regarde pas ses copines et on n’écoute pas les "de mon temps ils étaient propres à....." Le seul objectif c'est qu'il soit propre pour rentrer à l'école. N'oubliez pas qu'un enfant peut être propre très rapidement (1 à 2 semaine quand ils sont prêts )
  • On se motive, bien souvent les enfants sont prêts mais les parents eux préfèrent garder encore un peu le confort de la couche (penses aux économies que tu vas faire)
  • On félicite son enfant et on le laisse "être grand" (il s’essuie, tire la chasse)
  • On fait de ce moment un jeu, on personnifie "la chose" et on lui dit au revoir en tirant la chasse.

Enfin, pour parler plus personnellement j'ai retiré les couches à la maison (étapes 3 et 4) à Titouan en septembre pour ses 2 ans, il n'y a pas eu d'accidents ou très peu. Sa sœur est née début décembre et 1 mois après sa naissance j'ai retiré les couches définitivement (étape 5 en plein hiver) il y a eu de nombreux accidents pendant 1 semaine et puis plus rien. Titouan était propre toute la journée (sieste comprise). Nous avons retiré les couches la nuit l'été suivant juste avant ses 3 ans (nous aurions pu commencer plus tôt, les couches étant toujours sèchent au réveil, mais nous avions la paresse de nous lever en pleine nuit pour l'accompagner aux toilettes alors que de son coté Margaux venait juste de commencer à faire ses nuits...). Comme quoi, la motivation peut parfois nous manquer...

Bon courage Marie !