image

Il y a celle qui fait tout maison, des petites purées parfaites avec des fruits et légumes frais du marché, elle cuisine le week end des gateaux, des tartes et des gratins, chez elle ça sent toujours bon et on y mange bien.

Il y a celle qui est super-méga-organisée, qui a des to do list partout, qui se souvient de tout, qui anticipe les semaines et les week end, qui fait des menus pour les 15 prochains jours, qui gère les factures et les rendez-vous médicaux dans les temps.

Il y a celle qui est toujours tirée à quatre épingles, impeccable même pour aller au parc, plus mince qu'avant d'avoir des enfants et bien habillée (même à 8h le dimanche matin à la boulangerie du coin), les enfants sont à son image toujours propres et bien coiffés même au bac à sable.

Il y a celle qui fait tout tout tout avec ses enfants et qui ne veut pas être aidé "on a fait des enfants on les assume", elle ne part jamais seule en vacances, elle ne sort pas sans ses enfants, pour elle les enfants passent avant tout, même avant elle.

Il y a celle qui parle, qui explique, qui lit, qui joue, qui prend le temps d'avoir du temps avec ses enfants, pour elle tout le reste peut attendre, le plus important est de passer du temps avec ses enfants, de les câliner, de les écouter, de les regarder, de les comprendre....

Il y a celle qui est dans l'éducation, la psychologie, le développement, qui cherche à savoir qui est véritablement son enfant, qui est contre la fessée et les cris, qui parle et parlemente avec ses enfants.

Il y a celle qui organise toujours les meilleures choses: meilleur anniversaire, meilleur baptême, meilleures décos de Noël, meilleurs repas de famille....

Et puis il y a celle que je rencontre souvent et qui n'est pas tout ça, qui n'assure pas sur les repas et les horaires, qui n'a pas toujours le temps de jouer avec eux, qui a l'impression de ne pas être à la hauteur, qui culpabilise souvent et qui s'angoisse parfois. Cette maman là je l'aime bien, elle me rassure parce qu'elle est vrai, parce qu'elle n'y arrive pas toujours et surtout parce qu'elle relativise aussi parfois. Après tout comme le disait la fille de Françoise Dolto "il n'y a pas de meilleure maman pour un enfant que la sienne."