IMG_6837

C'est vrai que nous n’avons pas toujours été d’accord, quasiment jamais il me semble, nos différences d'âges, de goûts, de passe-temps, de hobbies et de vécus nous on si souvent éloignées. Maintenant que tu es loin, pour la première fois tu me manques, tu me manques comme une sœur.  Non plus comme une petite fille que j'ai un peu élevée, non plus comme une ado que je refusais de comprendre, non plus comme celle qui a aussi perdu sa mère et que je n'ai pas pu consoler. Cette peine qui devait nous rapprocher nous a finalement eloigné, à quel moment est-ce arrivé? Je ne sais plus très bien ni comment ni pourquoi. Mais aujourd'hui enfin je te vois comme ma sœur, celle à qui j'ai envie de dire des secrets, avec qui j'aimerais partir en vacances, avec qui j'aimerais comme avant manger des michokos au cinéma, chez qui je veux aller les jours où mon cœur semble lourd. Je sais que je n'ai pas toujours été celle que tu espérais mais si tu m'attends encore un peu, je sens que bientôt je serai prête à n'être plus que ta sœur, je sais que depuis longtemps déjà tu éspères, mais nous allons nous retrouver, nous allons recréer les liens qui se sont brisés. Car même si je suis loin de toi je suis avec toi, même si tu ne me vois pas je suis à coté de toi, même si tu ne m'entends pas je parle avec toi. Bien que parfois tu le penses saches que tu n'es pas seule, jamais, de tout je me souviens, de tout je me rappelle, et sans que tu y penses tant que nous sommes unies tu peux douter de moi je peux douter de toi mais non de l'amour même. 

PS: T'as vu ces coiffures incroyables qu'on avait à l'époque?!